Pourquoi j'ai quitté mon job en consultance ?

Femme qui écrit pourquoi j'ai quitté mon job en consultance

3ans ce sont déroulés entre l’obtention de mon diplôme en Management et l’arrêt définitif de mon job de business consultante. Je pense avoir pris conscience à partir de la deuxième année que je n’étais pas dans le rôle qui me correspondait et que j’allais avoir besoin de changer de travail pour me trouver véritablement.

En 3 ans, j’ai eu la possibilité d’effectuer 3 postes différents, dans lesquels je ne me suis jamais sentie véritablement épanouie.

Différentes difficultés m’ont confrontées au choix de carrière que j’avais fait et ont impliqué une profonde remise en question quant à mon avenir professionnel. 

 

Parmi celles-ci, je citerai tout d'abord une relation difficile à l'autorité. Attention, je n'ai aucun problème à faire ce que l'on me dit, je suis même du genre bonne élève. Mais disons que j'ai un réel besoin d'éprouver du respect envers mes supérieurs, un respect fondé sur leurs compétences et leur manière d'être. Pour moi le respect ne s'impose pas, il se créé et se gagne. Or, dans le modèle des grandes entreprises, le management est principalement basé sur l'ancienneté et certains managers avec lesquels j'ai dû travailler manquaient cruellement de compétences, notamment - et non des moindres - managériales.

Ensuite, c'est toute l’hypocrisie qui entoure les relations professionnelles qui m'a rendue inconfortable. D'abord avec les propositions sur Linkedin qui paraissent toujours géniales alors qu'en réalité vous ne faites pas ce qu'il avait été proposé et donc accepté. Et aussi, alors que durant le parcours scolaire on choisit nos camarades, au travail c'est terminé et soyons honnêtes, il y a plein de gens bizarres out there. Vous savez, ce genre de personne qui ne dit pas bonjour, n'a aucun échange avec vous mais qui vous dit en même tant que l'on fait partie d'une "équipe". Ou cette personne qui attend impatiemment la moindre erreur pour la mettre en évidence. C'était la première fois que je devais y faire face et en plus jour après jour! Après beaucoup de remise en question - oui parce qu’au début tu penses que c’est toi le problème - j’ai pris conscience de certains traits de ma personnalité qui rendaient ce genre de situations compliquées pour moi: je suis sensible et vraie, et je dois dire dépourvue d'une carapace suffisante pour faire face à des relations humaines compliquées. 

 

Je pense qu'il peut s'agir d'une période "d'apprentissage" pour certains, qui vont simplement s'habituer à ces situations et qui également vont moins être touchés par celles-ci. Pour moi c'était très compliqué, accepter, changer, m'adapter c'était tout simplement impossible. 

 

Et puis cette histoire d’un mois de congé par an, je crois que je ne l’aurais jamais digéré. Dès mes premières semaines de travail, cette idée bloquait en moi. Je n’arrivais pas à trouver cela normal, je n’arrivais pas à me dire : « c’est comme ça ». Après toute la liberté qu’offre l’université, j’avais un goût de trop peu. Elle me manquait.

 

J’étais aussi consciente que je forçais mon corps à se lever pour aller faire quelque chose qui manquait de sens à mes yeux. Jour après jour. Mois après mois. Année après année. Se forcer à se lever, se forcer à conduire dans les embouteillages, se forcer à travailler, se forcer à côtoyer des gens, se forcer à sourire,… Dans quel but ? L’argent ?

Et je me suis dis : mais pourquoi faire en fait ? Pourquoi m’infliger ce cadre si strict, ce manque de management, de compétence relationnelle, pourquoi continuer à faire quelque chose qui manque de sens à mes yeux ? Parce qu’il « le faut » ? parce que « c’est comme ça » ?

 

Est-ce que je suis vraiment bercée d'illusions ? Est-ce que le travail doit être pénible ? Et c'est une vrai question que je poserai à chaque personne qui serait malheureuse dans son travail, est-ce que vraiment le travail doit être pénible ? Est-ce que c'est normal d'attendre le week-end, les vacances pendant toute une vie ? Est-ce que c'est normal d'avoir une boule au ventre le dimanche soir ?

 

Alors, je me suis dit que non, que la vie est bien trop précieuse et qu'il y a certainement une alternative. Grâce aux réseaux sociaux, je pouvais voir que d’autres étaient heureux dans leur travail, que dans certains cas ils avaient même fait un travail similaire au mien et qu’ils l’avaient quitté sans jamais le regretté.

 

J'étais plutôt à bout à cette époque alors j'ai quitté mon job sans vraiment savoir la direction que j'allais prendre. J'ai également été suivie par une psychologue du travail car j'ai eu un burn-out, et ses conseils ont été tellement précieux. Son soutien reposait sur le lien entre  l'expérience de vie et le travail et grâce à son aide j'ai pu assez vite me rendre compte que l'environnement de travail dans lequel j'évoluais ne me convenait pas, me rendait malade. 

Cette expérience comme toute expérience m’a fait grandir, m’a fait prendre conscience de mes besoins concernant l’environnement dans lequel je souhaite me développer. Je ne regrette ni mes années en consultance, ni même mon burn-out.  Cela m'a été utile et me permet également de savoir ce que c'est que de travailler pour une grande boîte de consultance, un rêve que j'aurais peut-être eu si je ne l'avais jamais fait. 

Alors, bien entendu qu'il s'agit d'une expérience personnelle. Je connais des gens pour qui ça se passe très bien et d'autre qui rejoindraient mes propos. Ce qui a été dur pour moi peut ne pas l’être pour quelqu’un d’autre. Tout dépend des besoins et des traits de personnalités de chacun.

L'important est de trouver ce qui nous correspond le mieux personnellement.

Et vous, êtes vous dans le poste qui vous correspond ?

Pensez-vous à une réorientation ? Éprouvez-vous des difficultés à vous trouver professionnellement ? 

Pauline

A MILLENNIAL GIRL BLOG 

INSTAGRAM
  • Instagram
Let's be friends on Instagram
RECHERCHE
ARTICLES
Expat girl in Lisbon
Premier trimestre en tant qu'expatriée, mon bilan
Réorientation :
suis-je légitime ?
Octobre 2019, le départ

LET'S CONNECT

COPYRIGHT © 2020  A MILLENNIAL GIRL

@AMILLENNIALGIRL_

  • Instagram
  • Pinterest
  • YouTube
  • Instagram
  • Pinterest
  • YouTube